Portrait, Résidence

Feda Wardak

Portrait
Résidence
Portrait, Résidence

Feda Wardak

Portrait d’artiste : Feda Wardak Architecte-constructeur et chercheur indépendant

En résidence du 15 au 17 décembre 2021

Feda Wardak, Portrait, par Christian Bigirimana

Je suis architecte-constructeur et chercheur indépendant. Je suis architecte de formation, mais je dis architecte-constructeur parce que très vite après l’obtention de mon diplôme, j’ai voulu comprendre le fonctionnement de la matière et la manière dont les choses s’assemblaient. De manière autodidacte, j’ai commencé à construire par moi-même et de fil en aiguille, j’ai progressivement compris la manière dont les choses se maintiennent.

L’appellation de chercheur est importante pour moi parce qu’avant de penser un projet, avant de le dessiner, avant de le construire, je passe par une phase de recherche qui me permet de voir si j’ai des envies de travailler et si le projet que j’envisage a une nécessité dans les endroits dans lesquels il s’inscrirait.

 

C’est aussi ce que je défends au sein de la plateforme Aman Iwan – que j’ai co-fondée en 2015 - avec des publications et des éditions qui viennent nourrir mes démarchent artistiques.

 

Aman Iwan explore les enjeux sociaux de territoires et de leurs populations à travers le prisme de l’architecture, l’urbanisme et la sociologie. Ces travaux s’inscrivent dans un processus de recherche-action. La recherche se traduit par la mise en place d’une université alternative annuelle où la mise en commun de connaissances, de recherches et de rencontres autour d’un thème permettent d’explorer, d’observer et de comprendre ces territoires.

L’action naît de cette recherche et se matérialise par la mise en place de projets concrets répondant à des problématiques locales. Ces travaux se nourrissant de l’expérience, des savoir-faire locaux et des traditions de leurs habitants.

 

Son dernier projet, « En-dessous, la forêt »

Un refuge ? Un observatoire ? Une expérimentation architecturale ? En 2020, une cabane est apparue dans la forêt régionale de Bondy. Ici, à quelques mètres et pourtant si loin de la ville, de ses chantiers incessants, Feda Wardak, Jean-Yves Phuong, Romain Rampillon, accompagnés d’enfants chercheurs, d’adolescents et de complices constructeurs, ont rêvé et élevé une œuvre scénographique monumentale.

(ateliersmedicis.fr)

"En-dessous, la forêt" par Feda Wardak ; Jean-Yves Phuong et Jeanne Stuart (crédit Natacha Gonzalez)

En-dessous, la forêt est un projet au long-cours avec les Ateliers Médicis qui prend forme depuis 2019 dans la forêt régionale de Bondy à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Édification au milieu de cette forêt d’une œuvre scénographique monumentale en bois, devenue le support d’une création chorégraphique présentée pour le festival Été des Ateliers en juillet 2021.

Boire le canal St-Denis (1), par Feda Wardak, 2019.