Stefan Kinsman

Résidence de recherche | Roue cyr

Recherche sur l´immobilité dans le déséquilibre
Résidence 2022-2023, récurrences : septembre, octobre, janvier, mars, mai.

L’équilibre est une des caractéristiques principales des différentes disciplines circassiennes, et est également un principe fondateur de la danse.

La technique de la Roue Cyr consiste en la recherche constante d’un déséquilibre maitrisé dans un mouvement cyclique. Ce mouvement cyclique, inhérent à la technique de cet agrès (et étant le point en commun de toutes les différentes approches à la roue jusqu`à présent) est une des frontières les moins explorées et expérimentées. Pour la dépasser, l´immobilité se prononce. Si l'on replace le mouvement par l´immobilité, la recherche constante du déséquilibre maitrisé se mue en équilibre maitrisé.

La problématique de cette recherche est donc la suivante :
Comment appréhender l´immobilité de la roue dans un domaine qui demande un mouvement constant ?

Pour trouver des solutions a cette problématique, trois axes de travail seront amenés pendant cette recherche :
 le questionnement et la déformation de la matière brute de l´agrès
 l´échange et discussion avec des professionnels du domaine (professeurs, artistes et élèves)
 l´entrainement pour trouver des nouvelles techniques qui s´adaptent à l´immobilité

Le questionnement sur la matière brute de l´agrès, et éventuellement la construction de Roue Cyr à partir de matières qui réagissent différemment, peut exercer une influence directe sur la mobilité de l´agrès. Nous chercherons aussi à réfléchir à modifier l’arrondi de la roue de façon à maintenir plus facilement une position immobile, sans changer l´apparence du cercle. Aux côtés de Jean Marc Billon, constructeur scénographe et spécialiste en structures en bois, et de Jani Nuutinen, spécialisé dans la transformation du métal, différents modèles et structures de Roue Cyr seront réfléchis afin de pouvoir travailler sur la question de l’immobilité.

L´échange, la discussion et l´entrainement avec des professionnels du domaine est d´une importance centrale. Plusieurs visions et expériences sont nécessaires pour élargir les possibilités et les différentes approches de l´immobilité via différentes pratiques. Pour cette raison, nous allons faire appel à un.e professeur.e spécialisé.e dans l´enseignement, un.e étudiant.e en spécialisation et un.e artist.e professionnel.le de Roue Cyr. Nous travaillerons aussi avec d’autres artistes ayant déjà réfléchi à ces questions d’immobilité dans leur propre discipline, comme Chloé Moglia qui a travaillé sur l’immobilité via la suspension dans sa pratique de l’aérien.

Enfin, la phase d’entrainement et de recherche pratique pour adapter la technique de Roue Cyr à l´immobilité est essentielle. Cet entrainement doit être constant, et se fera sur au moins une semaine par mois pendant dix mois. Sur ce travail, c´est la continuité qui donnera des résultats visibles et concrets. Si la matière brute est changée, la technique aussi aura besoin de changer et de s´adapter.

L’ensemble de la recherche sera documenté par un suivi vidéo qui permettra de constater des différentes étapes de travail, essais et avancées de la recherche. Il sera aussi accompagné d’une documentation écrite permettant de mettre en valeur les recherches sur la matière et l’aspect de l’agrès, ainsi que les réflexions sur l’évolution de la pratique.

Cette recherche sur l’immobilité dans le déséquilibre a pour but d´élargir les possibles approches techniques connues jusqu´à présent dans le domaine de l´équilibre dans le cirque.

À l´issu de la recherche, nous espérons avoir acquis suffisamment de connaissances (physiques, matériels et intellectuelles) vis-à-vis de l´immobilité pour offrir une nouvelle approche envers les agrès d´équilibre.

QUI EST STEFAN KINSMAN ?

Stefan Kinsman est artiste associé au Sirque - Pôle National Cirque de Nexon entre 2019 et 2023. Il est également artiste associée au Théâtre Conventionné L'Avant-Scène de Cognac depuis 2022. Il développe son travail dans la région Nouvelle-Aquitaine, notamment sa dernière création sortie en Juillet 2021, Searching For John

Né en Suisse de famille Européenne et Américaine, Stefan Kinsman grandit au Costa Rica. Il collabore avec plusieurs troupes de cirque en Amérique centrale en tant que jongleur et acrobate avant de partir en Europe à la recherche d'une formation pour clarifier ses expressions artistiques. Après deux ans d'études de cirque en Italie et encore trois ans en France (au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne) où il se spécialise dans la Roue Cyr, Stefan commence à travailler avec plusieurs compagnies en Europe. Depuis sa sortie du CNAC, il a créé et interprété avec Juan Ignacio Tula SANTA MADERA et SOMNIUM, deux spectacles créés sous les regards de Mathurin Bolze et Séverine Chavrier, dans le cadre d’un compagnonnage avec la Cie MPTA. 

Après sa formation, il a également été choisi comme interprète pour le spectacle HIP 127 de la Cie Jérôme Thomas, mis en scène par Martin Palisse et Jérôme Thomas. Attiré par le théâtre, Stefan participe à des projets en tant que comédien : EGMONT en 2017, mis en scène par Séverine Chavrier et dirigé par Laurence Equilbey, HAMLET UNLIMITED en 2018, mis en scène par Yves Noël Genod.

Très intéressé par la transmission de son savoir faire, Stefan travaille également en tant que professeur de cirque depuis un très jeune age. Aujourd'hui il travaille dans plusieurs centres de formation (CNAC, FRATELLINI, CODARTS, ENCC, FLIC, LIDO) en tant qu'intervenant en recherche avec la Roue Cyr, action culturelle et recherche circassienne genérale. 

En 2019, Stefan Kinsman crée la compagnie La Frontera avec Kim Marro, Flavio d’Andrea, Andrea Speranza et Isabelle le Morvan. Depuis janvier 2019, Stefan développe son travail artistique et pédagogique au sein de la Compagnie La Frontera. Il crée deux formes diverses avec le personnage John Henry : In a Tent with John (2019) et Searching For John (2021). En 2022, grâce au partenariat avec L'Avant-Scène de Cognac, il développe une recherche sur l'immobilité dans la Roue Cyr. 

Partager :