Au milieu des parmélies

Ouvrage de Thomas Ferrand

« Au milieu des Parmélies » est un ouvrage commandé par l’Avant-Scène, recueillant des textes de Thomas Ferrand, auteur et botaniste, accompagnés de photos de Simon Courchel. Comme un journal de bord, il va à la rencontre de Cognac à travers des rencontres vivantes : humains, faune et flore locales.

Comment vous procurer l’ouvrage ?

« Au milieu des Parmélies » est gratuit et disponible sur simple demande au théâtre : demandez-le livre en billetterie, lors de votre venue au spectacle ou au 05 45 82 32 78. Vous pouvez également le retrouver au Texte Libre, Au fournil des coquelicots, ou encore aux Jardins Respectueux. D’autres lieux de dépôts sont en cours de recherche : n’hésitez pas à nous faire part de vos idées.

Au milieu des parmélies

La parmélie des murailles est un lichen extrêmement commun. Chacun peut observer sa forme orangée - soufrée sur un mur, un tronc, un caillou. Mais rares sont ceux qui y font attention. Il indique une certaine teneur de l’atmosphère en azote. Il est un bioindicateur. Comme peuvent l’être toute sorte de plantes adventices qui apparaissent sur nos sols. Un sol pollué, sain, trop tassé, riche en matières organiques ou en métaux lourds. Les plantes sont des signalétiques efficaces.

Avec le théâtre l’Avant-Scène, nous avions envie de collaborer, d’élaborer un contenu éditorial. Rapidement s’est posé la question d’une revue qui traiterait des artistes présents au festival Coup de Chauffe, mais aussi de notre environnement, de l’espace public, de la façon de réenvisager cet espace. Est venu également cette idée que nous devions faire une place à toutes ces formes de vie qui partagent notre espace mais que nous traitons généralement comme un décor inerte plutôt que comme une véritable altérité : plantes, lichens, oiseaux, microbes, toutes sortes d’animaux sauvages. La vie même est présente dans nos entrailles ou sur notre peau.

Nous avons pensé cartographier Cognac, laisser des messages, établir des notices. Favoriser dans la ville les échanges avec d’autres formes du vivant. Ces mois de réflexions avec l’équipe du théâtre ont nourri différents projets. Et cette revue est devenue un récit : Au milieu des parmélies.

Un journal de bord avec les habitants que j’ai interviewé et que Simon Courchel a photographié. J’ai scruté Cognac jusque dans ses friches et les failles de ses trottoirs. J’ai raconté la ville au travers de Françoise qui travaille au jardin public, ou avec la parole de Jean-Luc, qui est devenu un des personnages principaux de ce livre. Avec les mots de Francis, ancien magasinier devenu ardent défenseur des bois du pays. Mais aussi dans les silences de quelques demandeurs d’asiles. Ou encore, dans mes cueillettes et mes collaborations avec le chef Antoine Vernouillet. Ce joyeux caléidoscope présente une forme d’unité : celui du livre que nous avions envie d’écrire pour ce territoire. Pour renouer et dialoguer avec le vivant qui nous entoure.

_Thomas Ferrand

crédit Mickael Harvey

À télécharger