Spectacle, cirque

Un contre un | Raphaëlle Boitel

Spectacle
cirque
mardi 16 novembre
Spectacle, cirque

Un contre un | Raphaëlle Boitel

mardi 16 novembre, 19h

Cirque
Création 2020
à partir de 6 ans
50 min.

Un espace contraint.
Restreint.
Et pourtant, ils sont deux.
Captifs de cette sphère de vie aux frontières exigües,
Ils sont là.
A peine séparés mais ils ne se voient pas.
Côte à côte,
Un contre un.
Leur espace,
Un cocon aux airs de purgatoire.
Où l’endroit est l’envers de l’autre,
Est leur cage de liberté.

Librement inspiré d’Orphée et Eurydice, Raphaëlle Boitel bouscule le mythe de façon physique, ludique, poétique et surréaliste avec au coeur de son sujet, Eurydice.
Il s’agit d’interroger les stéréotypes, la place et le rôle de chacun, ceux que la société impose, de raconter aussi la vie et ses limites pour les transformer afin de vivre autrement.
Un contre Un se nourrit de ces histoires de limites. Des rêves ou cauchemars qu’elles suscitent, de l’imaginaire qu’elles mettent en route.

Sur un ton résolument tragi-comique, le spectacle raconte autrement à l’enfance et à la jeunesse, la place des uns, des autres, l’un près de l’autre, face à l’autre et évoquer la quête de soi, l’émancipation, sans se retourner !
La question des libertés s’y dessine en filigrane.
On retrouve aussi dans cette création les thèmes chers à Raphaëlle Boitel qui imprègnent son travail : solidarité, relations humaines, sacrifice, engagement, lâcher prise, dépassement de soi.

Pour raconter l’espace, ses limites, le cadre, l’enfermement, la liberté… l’histoire d’Orphée et Eurydice.
Ou plutôt celle d’Eurydice.
Le spectacle, très librement inspiré des personnages du mythe, explore entre autres, la question du Paradis et de l’Enfer au travers du jeu et du corps des interprètes.
Qu’est-ce qui les définit ?
Qu’est-ce qui les représente ?
L’enfer de l’un est-il le paradis de l’autre ?
Comment vit-on dans l’un et/ou dans l’autre ?
Dans la lumière ou dans le noir ?

Monter au paradis ou descendre aux enfers : un chemin ponctué d’espaces différents, de surprises, de doutes, d’éclats, de peurs, de rires, de moments de grâce.
C’est dans ces contrastes, que les personnages traversent des états différents au propre comme au figuré, pour vivre des expériences hors norme.

Distribution

Raphaëlle Boitel mise en scène et chorégraphie

Tristan Baudoin collaborateur artistique, lumière

Arthur Bison musique originale

Jean-Philippe Blanc, des ateliers de l’Opéra National de Bordeaux costumes

Alba Faivre assistante artistique

Elodie Labat régie lumière, régie de tournée

Nicolas Gardel régie son, arrangements

Alejandro Escobedo et Julieta Salz interprètes

© Tristan Baudoin

Mentions

production Cie L’Oublié(e) - Raphaëlle Boitel
coproduction Agora PNC Boulazac Aquitaine Ÿ Le Carré Magique, PNC en Bretagne, Lannion Ÿ
OARA, Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine Ÿ CREAC citéCirque de Bègles Ÿ Champ de Foire, Saint-André-de-Cubzac. avec l’aide du Théâtre d’Angoulême, scène nationale Ÿ du Théâtre des quatre saisons à Gradignan Ÿ soutien de la Maison Maria Casarès Ÿ Aide à la production Opéra National de Bordeaux
La Cie L’Oublié(e) - Raphaëlle Boitel est conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC – Nouvelle-Aquitaine ; subventionnée par la région Nouvelle-Aquitaine, le département de la Dordogne et la ville de Boulazac Isle Manoire ; en compagnonnage à L'Agora PNC Boulazac Aquitaine.