Le bain | Gaëlle Bourges

association Os

26 janvier 2022 > 26 septembre 2021

Le bain | Gaëlle Bourges

association Os

mercredi 26 janvier 2022, 19h mardi 25 janvier 2022, 10h et 14h45

Danse et théâtre d'objets
Dès 6 ans
Tarif famille 10€ et 5€

Le bain est une pièce pour jeune public (de 6 à 12 ans) qui plonge dans l’histoire de l’art en s’appuyant sur deux tableaux du 16e siècle : « Diane au bain », Ecole de Fontainebleau, d’après François Clouet (musée des Beaux-Arts de Tours) ; et « Suzanne au bain », Le Tintoret (musée du Louvre-Lens).

En reconstruisant les deux fameuses scènes de bain à l’aide de poupées et de pièces d’eau miniatures – celle de Diane chasseresse qui, surprise par un chasseur, le transforme en cerf (épisode de l'histoire d'Actéon tiré des « Métamorphoses » d'Ovide), et celle de Suzanne épiée par deux vieillards - finalement punis pour leur indiscrétion (histoire issue de l’Ancien Testament), Le bain propose d’ouvrir une voie à la relation des enfants (et de leurs parents) à la représentation des corps dans l’histoire de l’art. Sur fond de récits anciens et de digressions sur le rapport aux corps aujourd’hui, trois performeuses* manipuleront figurines, objets de toilette et autres accessoires pour donner à voir les tableaux, à entendre les histoires mythologiques qui les fondent et, chemin faisant, tracer une petite histoire du bain.

* Julie Vuoso (chant et danse), Helen Heraud (histoire de l’art et danse), Noémie Makota (récit et danse)

Gaëlle Bourges

Après des études de lettres modernes puis d’anglais, et de nombreuses années de danse classique, modern’ jazz, claquettes et danse contemporaine, Gaëlle Bourges crée plusieurs structures de travail (compagnie du K, Groupe Raoul Batz) pour signer ses premiers travaux. En 2005 elle co-fonde, avec deux amies rencontrées à l’université Paris 8, l’association Os, qui soutient toutes ses pièces depuis. Le triptyque Vider Vénus, composé de Je baise les yeux, La belle indifférence et Le verrou (figure de fantaisie attribuée à tort à Fragonard) prolonge un travail de dissection du regard sur l’histoire des représentations dans les beaux-arts déjà entamé avec le Groupe Raoul Batz, et largement nourri entre 2006 et 2009 par un emploi de stripteaseuse au sein d’un théâtre érotique. Suivent encore, entre autres, En découdre (un rêve grec), Un beau raté, 59, A mon seul désir (programmé au festival d’Avignon 2015) Lascaux, Front contre Front, et Conjurer la peur - créé en mars 2017 au festival Etrange Cargo de la Ménagerie de Verre (Paris).

Gaëlle Bourges a également suivi une formation en musique, commedia dell’arte, clown et art dramatique. Elle a fondé et animé plusieurs années une compagnie de comédie musicale pour et avec des enfants (le Théâtre du Snark) ; a travaillé en tant que régisseuse plateau ou encore comme chanteuse dans différentes formations.

Elle est diplômée de l’université Paris 8 – mention danse ; en « Education somatique par le mouvement » - Ecole de Body-Mind Centering ; et intervient sur des questions théoriques en danse de façon ponctuelle.

Distribution

Conception et récit Gaëlle Bourges

Avec des extraits d’« Actéon », in Les Métamorphoses d’Ovide, livre III (traduit du latin par Marie Cosnay), Éditions de l’Ogre, 2017

Avec Helen Heraud, Noémie Makota, Julie Vuoso

Chant Helen Heraud, Noémie Makota, Julie Vuoso

Lumières Abigail Fowler

Création musicale Stéphane Monteiro alias XtroniK

Création costume Clémence Delille

Mentions

Production association Os

Coproduction Centre chorégraphique national de Tours / Direction Thomas Lebrun (Résidence de création, artiste associée) ; Théâtre de la Ville - Paris ; L’échangeur - CDCN Hauts-de-France ; Le Vivat d’Armentières, scène conventionnée danse et théâtre

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie conventionnée et de la Ménagerie de Verre dans le cadre de StudioLab

En partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Tours

Remerciements au Musée du Louvre-Lens où le tableau « Suzanne au bain » (collections du Louvre, Paris) est actuellement exposé