Qui demeure dans ce lieu vide | Emma la clown

De et avec Meriem Menant

mercredi 15 décembre

Qui demeure dans ce lieu vide | Emma la clown

De et avec Meriem Menant

mercredi 15 décembre, 20h30

Clown
Création 2021
à partir de 12 ans
1h20
de 10 à 25 euros

Les 30 ans d’Emma, une aventure artistique, humaine, métaphysique…

La scène est vide.
Emma est là
Assise sur un chaise/fauteuil
Silence
C’est vide
Long silence

Puis elle parle au public, elle va remplir ce vide. Va aborder le théâtre, la métaphysique, sa vie, elle va faire une recherche intérieure très profonde… Pour finalement découvrir qu’il y a quelqu’un d’autre, Meriem. Et elle décide de l’attendre (ça risque de durer n’est ce pas ?)…
Il m’est difficile d’en écrire davantage car c’est Emma qui l’écrit et non moi !
Et que « nous » sommes en recherche…

Le titre :
Qui demeure dans ce lieu vide ?
Phrase que Jacques Lecoq m’avait donnée en 1990 pour ma commande (travail d’élève qui clôture les deux années de l’école). Je crois que, inconsciemment, j’ai tenté de répondre à cette question à chacune de mes créations. Pour cet anniversaire, je vais y répondre consciemment (en partie ! Il s’agit de création, l’inconscient agit toujours !)…
Merci Jacques…

__ ____ ___

En 2021 Emma la clown aura 30 ans.

Je ressens le désir et aussi une forme de nécessité de créer un spectacle pour cette occasion. — Et, après tous les thèmes que j’ai abordés dans mes créations (l’état du monde, la psychanalyse, la science, la mort, l’écologie, l’amour, les mathématiques, la musique…), j’aborderai cette fois-ci le vide.

J’ai commencé à me pencher sur le sujet en septembre 2019. L’écriture d’un dossier pour commencer, une note d’intention, une idée de scénario, des scènes imaginées… Sur le vide donc, et plus « précisément » le vide quantique (qui contient toutes les potentialités des possibles), en lien aussi avec la vacuité du point de vue spirituel…

J’ai écrit un dossier de présentation de cette future création pendant cette semaine de septembre 2019, dossier que j’ai fait lire à Philippe Le Gal et Jennifer Gourret du Carré Magique de Lannion, ma production déléguée. Ils m’ont dit « c’est intéressant, pas simple mais intéressant… »

Et puis en octobre mon père est entré à l’hôpital. Il a passé 6 semaines en réanimation. Il est mort en décembre. Une semaine après sa mort, j’ai joué à Nevers. La nuit qui a suivi le spectacle, j’ai fait une insomnie pendant laquelle m’est apparu comme une révélation, une évidence que Meriem doit aussi être sur la scène avec Emma pour fêter ces trente années. Une disparition, celle de mon père, qui permettrait une apparition, la mienne.

Alors j’ai réécrit le projet entièrement. Il s’agirait toujours du vide, mais d’un autre vide, celui intérieur, qui nous fait fabriquer un autre être… Meriem serait sur la scène, et Emma, filmée, apparaitrait dans un écran, il y a aurait un dialogue entre elles, puis Meriem se maquillerait, se costumerait en direct devant le public en Emma la clown et terminerait le spectacle… beaucoup d’interactions, d’apparitions, de la magie nouvelle, … plus facile à appréhender que le vide quantique !!

Je me suis attelée tout début 2020 à l’écriture des premiers dialogues, Meriem/Emma, sur le Temps, l’Amour, le Rire, l’Être profond, la Liberté…

Distribution

Mise en scène Kristin Hestad
Lumières Emmanuelle Faure
Son Romain Beigneux Crescent
Plateau Yvan Bernardet
Création musique Nathalie Miravette
Création marionnette Philippe Saumont théâtre des Tarabates
Fabrication décor/accessoires Anne De Vains
Image cyclo plage Jben

Mentions

Production : Compagnie La Vache Libre 
Production déléguée : Carré Magique Lannion, Pôle national cirque en Bretagne
Administration de tournée : Marie-France Pernin
Coproductions et accueil en résidence Carré Magique Lannion, le Quai des Arts d’Argentan, La Grange Dimière – Théâtre de Fresnes, La Mégisserie de Saint Junien, Les Scènes du Golfe de Vannes-Arradon, le Théâtre du Pays de Morlaix, Saint Brieuc Armor Agglomération, L’Aire Libre de St-Jacques de la Lande, La Maison du Théâtre de Brest. 

Avec les soutiens de la DRAC Bretagne, du Conseil Départemental des Côtes d’Armor et du Conseil Régional de Bretagne (en cours)