Chers

Kaori Ito - Cie Himé

samedi 2 avril

Chers

Kaori Ito - Cie Himé

samedi 2 avril à 19h30

création 2020
1h
En soirée composée avec "Anyway"
15€ la soirée composée

Travaillant à partir de lettres qu’elle a demandé aux interprètes d’écrire à leurs absents, Kaori Ito invite nos fantômes au plateau. Danser pour parler avec les morts, leur dire au revoir et pardonner aux vivants.
Delphine Lanson convoque les lettres de chacun comme un rituel pour l’au-delà. Les six interprètes traversent ainsi leurs relations fortes avec les absents par leurs danses intenses et uniques. Entre deux mondes, ils sont comme des esprits flottants.
Inévitablement attirés les uns par les autres, les danseurs s’aimantent et se repoussent jusqu’à constituer un ensemble d’humanité qui parle d’invisible, et continuer à vivre irrésistiblement.

« Dans mon travail, j’essaye de donner corps aux choses invisibles, pour les rendre visibles. Avec ce projet, je crois que j’aimerais parler de “La perte”. J’aime la beauté qui n’a pas de forme et qui est un acte nécessaire d’expression du corps. » __Kaori Ito

Les artistes

Imprégnée de culture japonaise et formée à la danse occidentale, Kaori Ito a développé un vocabulaire hybride et singulier qui lui ressemble. À la croisée des cultures et des langues, elle s’intéresse aux non-dits et à l’invisible. Proche de la danse théâtre, elle part de son vécu et de celui des interprètes pour faire surgir une nécessité intime d’être sur scène. Se fiant à l’intelligence corporelle, elle recherche l’immédiateté et l’instinct comme moteur du passage à l’acte. A partir de thématiques essentielles comme les tabous, la fin du monde, la mort, l’amour, la solitude, elle fait émerger des textes bruts et spontanés. De ces mots crus et vifs jaillit le mouvement nécessaire, fulgurant et sauvage qu’elle recherche. Elle travaille un corps qui fait le vide pour accueillir l’émotion du spectateur. Elle accède ainsi à un vocabulaire textuel et chorégraphique qui part de l’intérieur et qui nous interroge sur notre animalité et notre humanité.

Delphine Lanson, metteure en scène-comédienne-réalisatrice : en savoir plus

Site de la cie : https://www.kaoriito.com/  

Avec le soutien de la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) et de l’Onda, Office national de diffusion artistique dans le cadre de leur programme TRIO(S)

Distribution

Direction artistique et chorégraphie : Kaori Ito. Texte : Kaori Ito, Delphine Lanson et les interprètes. Collaboration artistique : Gabriel Wong. Interprètes : Marvin Clech, Jon Debande, Nicolas Garsault, Louis Gillard, Delphine Lanson, Léonore Zurflüh. Aide à la dramaturgie : Taïcyr Fadel. Composition : François Caffenne. Lumière : Carlo Bourguignon. Crédit photo Anaïs Baseilhac

Mentions

Coproductions : KLAP – maison pour la danse Marseille, Mac De Créteil, Centquatre-Paris, Le Théâtre Garonne Toulouse, Les Halles de Schaerbeek Bruxelles, Le Théâtre du Fil de l’Eau – Ville de Pantin, Agora PNC Boulazac, Théâtre De Saint-Quentin-En-Yvelines, MA scène nationale Montbéliard, Le Plat Toyohashi Japon, Château de Monthelon - Atelier international de création artistique - Montréal. Mécénat de la Caisse des Dépôts.

Cie Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets.

Cie Himé est soutenue par le Ministère de la culture - DRAC Ile de France, par la Région Ile-de-France et le Département du Val-de-Marne.

Kaori Ito est artiste associée à la Mac de Créteil et au Centquatre à Paris.

Cie Himé est en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse à Marseille et en résidence à Fontenay en scène et au Le Théâtre du Fil de l’Eau – Ville de Pantin.